La Turquie fait la guerre aux Kurdes en Syrie

La France dénonce l'offensive de la Turquie en Syrie. Ankara mène une opération terrestre contre les combattants kurdes, partenaires des Américains dans la lutte contre Daech. Les tirs de roquettes ont tué onze civils.

Voir la vidéo
France 3

Dans le sud de la Turquie, plusieurs convois de chars ont pris la route ce dimanche 21 janvier en direction de la Syrie. Dans les villages, à leur passage, des hommes viennent soutenir leurs soldats. L'opération "Rameau d'olivier" fédère la Turquie derrière son président. "Ce qui est important, c'est de rendre l'enclave d'Afrin à ses légitimes propriétaires", a déclaré Recep Tayyip Erdogan.

Réunion à l'ONU lundi

La Turquie redoute la création d'un territoire kurde à ses portes. Ces chars qui traversent la frontière syrienne doivent débarrasser des combattants kurdes la région d'Afrin, une enclave que les Kurdes ont pourtant libérée de l'emprise de Daech en étant soutenus par la coalition internationale.

Jusqu'à présent, les Turcs se contentaient de bombarder leurs positions. Cette fois, l'offensive au sol est lancée avec l'appui d'autres milices rebelles syriennes fortes de 25 000 hommes. Elles revendiquent elles aussi ce territoire. La communauté internationale s'inquiète déjà des conséquences de cette offensive pour les civils et le processus de paix en Syrie. Le Conseil de sécurité de l'ONU examinera la situation lundi dans l'enclave d'Afrin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un panache de fumée après une frappe aérienne de l\'armée turque visant une position du YPG, une milice kurde, dans la région d\'Afrine, dans le nord de la Syrie, le 20 janvier 2018.
Un panache de fumée après une frappe aérienne de l'armée turque visant une position du YPG, une milice kurde, dans la région d'Afrine, dans le nord de la Syrie, le 20 janvier 2018. (BULENT KILIC / AFP)