Syrie : une école visée par un bombardement

À Hass dans l'ouest de la Syrie, 22 enfants ont été tués dans le bombardement de leur école. Un raid mené par le régime de Bachar Al-Assad ou par la Russie selon l'Observatoire des droits de l'homme syrien.

FRANCE 2

Mercredi 26 octobre, devant les décombres de l'école qui vient d'être frappée à Hass (Syrie), l'incrédulité puis le désespoir de cet homme qui appelle immédiatement à la vengeance. Hier matin, un premier raid vise cette ville rebelle du nord-ouest syrien, enfants et instituteurs sortent des classes pour être évacués. C'est à cet instant qu'une deuxième frappe touche l'école selon les médias rebelles.

Larmes de terreur

Immédiatement, c'est la panique, les habitants s'organisent pour évacuer les victimes, au moins 22 enfants tués et six instituteurs. Sur les visages de ces petits survivants, des larmes de terreur, cette fillette veut voir sa mère. Celle-ci dit qu'elle ne veut plus jamais aller à l'école. Selon l'opposition syrienne, pas de doute, les frappes auraient été menées par l'aviation russe ou par l'armée syrienne. Les bombardements sur ce secteur tenu par une alliance de rebelles et de jihadistes sont fréquents ces derniers jours.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une salle de classe détruite par une frappe aérienne, dans le village de Hass (Syrie), le 26 octobre 2016.
Une salle de classe détruite par une frappe aérienne, dans le village de Hass (Syrie), le 26 octobre 2016. (OMAR HAJ KADOUR / AFP)