Cet article date de plus de quatre ans.

Syrie : une délégation d'élus français bloquée à la frontière turque

Patrick Mennucci, Hervé Mariton, Cécile Duflot et Jacques Boutault ont tenté de se rendre à Alep pour obtenir une aide humanitaire.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Cécile Duflot lors d'une manifestation contre le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes, le 8 octobre 2016. (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)

La délégation d'élus français qui comptait se rendre en Syrie, lundi 12 décembre, pour obtenir une aide humanitaire à la ville d'Alep, a été bloquée à la frontière turque. "Nous avons été bloqués à Kilis", dans le sud-est du pays, "à l'endroit où on passe pour aller vers la zone d'Alep", a indiqué Patrick Mennucci. "Les Turcs n'ont pas voulu qu'on passe."

Outre Patrick Mennucci, cette délégation se compose d'Hervé Mariton, député Les Républicains de la Drôme, de Cécile Duflot, députée Europe Ecologie-Les Verts de Paris, et de Jacques Boutault, le maire EELV du 2e arrondissement de la capitale. "On essaye encore" de franchir la frontière, a indique le député des Bouches-du-Rhône, jugeant toutefois que ce serait "très compliqué".

Néanmoins, Hervé Mariton a estimé que ce voyage, destiné à alerter sur la crise humanitaire à Alep-Est, n'était pas un échec : "Nous ressortons avec une vision claire de ce qu'il faut faire à très court terme." L'élu des Républicains s'est félicité d'avoir pu rencontrer le gouvernement de transition syrien en exil.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Syrie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.