Cet article date de plus de cinq ans.

Syrie : où seront évacués combattants et civils d'Alep ?

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
genauzeau syrie
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les dernières personnes présentes à Alep devraient pouvoir rejoindre les deux zones encore sous le contrôle de la rébellion.

À Alep (Syrie), les civils et les insurgés vont pouvoir rejoindre deux zones sous le contrôle de la rébellion. Il y a d'abord la zone de la frontière turque qui est sous le contrôle d'une frange modérée des rebelles et puis il y a la ville d'Idlib, plus au sud, qui est elle, est le fief qu'un groupe islamiste, filiale syrienne du groupe Al-Qaïda, explique le journaliste Franck Genauzeau.

Libérer l'armée rapidement

Les combattants pourront repartir avec leurs armes légères, c'est-à-dire des pistolets et des fusils. Cela peut paraitre paradoxal, mais le pouvoir syrien a un intérêt : celui d'abord d'acter sa victoire, qui sera sa plus grande victoire stratégique depuis le début du conflit. Et autre intérêt : épargner la vie de dizaines voire de centaines de combattants syriens qui seront déployés dans les prochaines semaines sur d'autres fronts à l'intérieur de la Syrie, ajoute le correspondant de France 2 au Moyen-Orient.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.