Syrie : nouvel assaut contre des civils

Un nouveau bombardement sur des civils a fait plus de 70 morts ce lundi en Syrie. L’ONU déclare que la situation est hors de contrôle dans la région.

Un nouveau bombardement a eu lieu ce lundi dans un fief rebelle en Syrie. Un quartier rebelle entier de l’est de Damas a été visé par les forces de Barchar el-Assad suite à un raid de l’aviation. Au moins 77 personnes sont mortes dont 20 enfants. Après ce bombardement, les hôpitaux ont eu du mal à faire face à l’afflux de blessés.

L’ONU demande l’arrêt des combats

Le coordinateur de l’ONU, présent sur place, a déclaré que la situation était hors de contrôle. Il a demandé à ce que les bombardements cessent. "Il est impératif de mettre fin immédiatement à cette souffrance humaine insensée. La récente escalade de la violence aggrave une situation humanitaire déjà précaire pour les 393 000 habitants de la Ghouta orientale, dont beaucoup sont des personnes déplacées", a-t-il dit. Début février déjà, 250 civils avaient été tués par les forces du régime.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des civils fuient le lieu d\'une explosion après une frappe aérienne de l\'aviation du régime syrien dans la Ghouta orientale, une enclave rebelle de l\'est de Damas, le 8 février 2018.
Des civils fuient le lieu d'une explosion après une frappe aérienne de l'aviation du régime syrien dans la Ghouta orientale, une enclave rebelle de l'est de Damas, le 8 février 2018. (SAMIR TATIN / AFP)