Syrie : les négociations de Genève vaines ?

Une conférence de paix doit s'ouvrir à Genève ce vendredi. Mais une partie de l'opposition à Bachar al-Assad refuse d'y prendre part. A Damas, Franck Genauzeau fait le point.

FRANCE 2

Des négociations sur l'avenir de la Syrie s'ouvrent ce vendredi 29 janvier en Suisse, à Genève. L'organisation des Nations unies a voulu maintenir cette conférence de paix. "Mais on peut se demander ce matin si cela a encore un sens", note Franck Genauzeau depuis Damas, la capitale syrienne. Et pour cause : certains groupes d'opposition à Bachar al-Assad refusent de discuter tant que les bombardements visant les civils continueront.

L'espoir déjà envolé

La conférence est minée d'un côté par les divisions au sein de l'opposition et de l’autre par les tensions entre l'Iran et l'Arabie saoudite, deux acteurs majeurs du dossier syrien. "La résolution de l'ONU, il y a maintenant un mois, avait fait naître un espoir. Un espoir qui n'aura pas duré longtemps. Et après cinq ans de guerre et près de 250 000 morts ici en Syrie, la solution politique semble une nouvelle fois dans l'impasse", conclut le grand reporter de France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des membres de l\'opposition syrienne combattent dans un village près de Damas, le 12 septembre 2015.
Des membres de l'opposition syrienne combattent dans un village près de Damas, le 12 septembre 2015. (AMMAR SAAB / ANADOLU AGENCY / AFP)