Syrie : la Vieille ville d'Alep reprise par le régime syrien

En Syrie, les combats sont particulièrement violents à Alep. Les bombardements y ont été incessants la nuit dernière du mardi 6 au mercredi 7 décembre. L'armée syrienne et ses alliés ont repris aux rebelles la totalité de la Vieille ville.

France 2

Alep (Syrie) n'est plus qu'une ville d'ombres et de ruines. Alep-Est vit ses dernières heures sous le contrôle de la rébellion. Toute la nuit, du mardi 6 au mercredi 7 décembre, des bombes incendiaires ont été lancées par le régime de Bachar Al-Assad aidé par les Russes et ont frappé les quartiers rebelles en feu. Des habitants, ils sont près de 200 000 à Alep-Est, sont évacués vers des bus affrétés par l'armée du régime. Beaucoup sont des enfants, certains ont même pensé à leur cartable.

Une défaite cruciale pour les rebelles

Un homme embrasse un soldat, une accolade de propagande peut-être, comme les interviews. L'armée syrienne a repris le contrôle de la Vieille ville aux mains des insurgés et semble sur le point de reprendre tous les quartiers d'Alep-Est. La perte d'Alep sera sans doute une défaite cruciale pour les rebelles. Ils se disent pourtant aujourd'hui prêts à se battre jusqu'au bout.

Le JT
Les autres sujets du JT
À Alep-Est, le 4 décembre 2016, des habitants retournent dans le quartier Massaken Hanano, retombé aux mains de l\'armée syrienne
À Alep-Est, le 4 décembre 2016, des habitants retournent dans le quartier Massaken Hanano, retombé aux mains de l'armée syrienne (YOUSSEF KARWASHAN / AFP)