Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Syrie : cinq ans après le début de la guerre, une trêve réelle mais fragile

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
syrie
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Vladimir Poutine a annoncé le retrait de la majeure partie des troupes russes engagées en Syrie. La population a pourtant bien du mal à voir la fin de ce conflit, qui a débuté il y a cinq ans jour pour jour.

Alep est la ville symbole de cette guerre syrienne sans fin. Elle est défigurée par les armes. Les habitants y ont appris à vivre avec, pour fond sonore permanent, le bruit des bombes. Pour qui avait visité la vieille ville avant la guerre, le décor est tout simplement méconnaissable. Il y a cinq ans, le patrimoine syrien était considéré comme un des plus précieux au Proche-Orient. Le souk d'Alep, comme bien d'autres sites, est désormais quasiment réduit à néant.

"On se sent plus en sécurité"

Pourtant, depuis 17 jours pointe une lueur d'espoir. La trêve conclue entre l'armée syrienne et certains insurgés semble globalement respectée. "On se sent mieux, surtout les enfants. Le moral est meilleur", affirme une Syrienne au micro de France 2. Une éclaircie bienvenue, mais fragile. Les protagonistes négocient actuellement à Genève, mais leurs positions sont toujours très éloignées.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.