Syrie : Hollande veut montrer que la France "peut agir"

Demain, lundi 28 septembre, Vladimir Poutine va présenter à l'ONU sa solution pour contrer le groupe Etat islamique.

FRANCE 2

Le dossier syrien est plus que jamais au cœur des conversations au siège des Nations unies. "François Hollande y a largement contribué", souligne l'envoyée spéciale de France 2 à New York, Maryse Burgot. En effet, l’armée française a mené ses premières frappes en Syrie, a affirmé l’Elysée, via un communiqué, ce dimanche 27 septembre au matin.

Selon la reporter, le chef d'Etat français n'a pas choisi par hasard d'ordonner ces frappes en Syrie aujourd'hui. "Ce timing lui permet de montrer, ici aux Nations unies, que la France existe, qu'elle peut agir, qu'elle peut peser".

Vladimir Poutine s'entretiendra avec Barack Obama

Alors que demain, Vladimir Poutine va présenter à la tribune de l'ONU sa solution pour contrer le groupe Etat islamique, François Hollande ne veut pas le laisser "vampiriser la négociation sur la Syrie", rapporte la journaliste. Vladimir Poutine s'entretiendra d'ailleurs demain avec Barack Obama sur le dossier syrien.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande lors d\'un discours à Montpellier (Hérault), le 24 septembre 2015.
François Hollande lors d'un discours à Montpellier (Hérault), le 24 septembre 2015. (PASCAL GUYOT / AFP)