VIDEO. Syrie : les ONG redoutent une catastrophe humanitaire dans Alep assiégée

En Syrie, les ONG redoutent une catastrophe humanitaire de grande ampleur à Alep. La ville est totalement assiégée par les forces du régime. Quelque 250 000 civils sont pris au piège.

France 2

A Alep (Syrie), une équipe de France 2 s'est rendue dans un quartier bombardé, en compagnie des sauveteurs de la défense civile proches de la rébellion. Sur place, des morts et des blessés, rapidement évacués. C'est le quotidien de la défense civile. À l'intérieur de l'ambulance, le chaos. Des bombardements incessants : depuis la mi-juillet, Alep est totalement encerclée par l'armée de Bachar Al-Assad et ses soutiens étrangers. Plus de 250 000 civils vivent encore dans ces quartiers de l'est d'Alep sous contrôle de la rébellion. 

Près de 700 médecins et infirmiers tués

Cibles systématiques des bombardements du régime : les hôpitaux. Ici, des nouveau-nés reposent dans des couveuses, miraculeusement indemnes. À quelques mètres à peine, une bombe vient de dévaster une partie du bâtiment. Depuis le début de la guerre en 2011, près de 700 médecins et infirmiers ont été tués en Syrie selon l'ONU.

Ceux qui restent redoutent le pire. Ils ne sont plus assez nombreux et des combats violents à l’entrée de la ville bloquent tous les passages. Face aux combattants rebelles, les soldats du régime appuyés principalement par les Russes. Résultat : dans les quartiers assiégés, les étals des marchés sont presque vides. Les civils sont les premiers touchés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des Syriens dans les décombres après un nouveau bombardement sur Alep (Syrie), le 27 juillet 2016.
Des Syriens dans les décombres après un nouveau bombardement sur Alep (Syrie), le 27 juillet 2016. (MAMUN EBU OMER / ANADOLU AGENCY / AFP)