Syrie : à quand la trêve dans la Ghouta orientale ?

Une trêve humanitaire quotidienne sera observée à partir de mardi 27 février dans la Ghouta orientale, voulue par le président russe, Vladimir Poutine. L'UE réclame, elle, un cesse-le-feu immédiat. 

France 3

Ces secouristes syriens ont été appelés ce lundi 26 février au matin, après une frappe aérienne. Caméra sur le casque, ils se fraient un chemin parmi les décombres. Les uns après les autres, ils évacuent les corps. Trois enfants, six adultes d'une même famille ; tous sont décédés. Le cessez-le-feu adopté samedi par l'ONU reste toujours lettre morte. Pire encore, selon les casques blancs, ces humanitaires syriens, le régime aurait fait usage hier d'armes chimiques. 

522 civils morts depuis une semaine

Un de ces médecins s'adresse à la caméra, un corps d'enfant mort à bout des bras, il affirme qu'il a suffoqué en inhalant un gaz chloré. Nous avons pu joindre cet après-midi un porte-parole d'une organisation humanitaire syrienne, qui nous confirme que la trêve exigée par l'ONU n'est toujours pas respectée. 400 000 personnes vivent dans ce dernier bastion rebelle situé à l'est de Damas, pilonné par le régime syrien depuis une semaine. Les bombardements auraient causé la mort de 522 civils. 

Le JT
Les autres sujets du JT
De la fumée s\'échappe d\'une frappe aérienne du régime, dans la Ghouta orientale, le 23 février 2018. 
De la fumée s'échappe d'une frappe aérienne du régime, dans la Ghouta orientale, le 23 février 2018.  (AMMAR SULEIMAN / AFP)