Cet article date de plus de huit ans.

Près de 60 morts après un assaut de l'armée dans le sud de la Syrie

Un assaut contre deux villages mercredi a fait 57 morts selon le dernier bilan, dont 29 civils.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
De la fumée s'échappe du village de Hadar (Syrie), non loin de la ligne de cessez-le-feu avec Israël, le 20 mars 2013. (JALAA MAREY / AFP)

Au moins 57 personnes, dont 29 civils, ont été tuées lors d'un assaut donné par l'armée syrienne, mercredi 10 avril dans le sud du pays, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Selon l'organisation, deux soldats de l'armée régulière auraient fui un important poste militaire dans la province de Deraa, dans le sud du pays. L'armée aurait donné l'assaut contre les deux villages où ils s'étaient réfugiés.

Six enfants parmi les victimes

"Le nombre de personnes tuées par des tirs, des bombardements, lors d'exécutions sommaires et d'accrochages entre rebelles et soldats mercredi dans les localités d'Al-Sanamein and Ghabagheb se monte à 57", selon le dernier bilan de l'OSDH. Parmi les victimes se trouvent 16 rebelles, 12 soldats gouvernementaux, sept femmes, six enfants et 16 autres civils.

Les rebelles ont récemment pris le contrôle d'une bande de territoire de 25 km dans le sud du pays, allant de la Jordanie à la ligne de cessez-le feu avec Israël, sur le plateau du Golan.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Syrie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.