Cet article date de plus de cinq ans.

La France tente de revenir au premier plan du conflit syrien

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
La France tente de revenir au premier plan du conflit syrien
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Maryse Burgot est en direct de New York pour faire un point sur la situation aux Nations unies.

Les frappes menées dimanche 27 septembre par la France en Syrie n'y changeront pas grand-chose. Il sera difficile pour François Hollande "d'exister aujourd'hui aux Nations unies", explique la journaliste en direct de New York.
François Hollande ne sera en effet pas sur la photo du jour, car le grand rendez-vous est la rencontre Obama-Poutine.

Quel rôle pour al-Assad ?

Le discours le plus attendu est celui du chef du Kremlin. Il devrait proposer la création d'une nouvelle coalition pour lutter contre les jihadistes de l'État islamique.
Toute la question est de savoir quel rôle il envisage pour Bachar al-Assad ? "À ses yeux, le leader syrien doit participer d'une manière ou d'une autre à la lutte contre Daesh", affirme Maryse Burgot.
Les Occidentaux avaient jusqu'à maintenant refusé cette hypothèse, mais la ligne de fracture pourrait évoluer dans les heures qui viennent.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.