Cet article date de plus de sept ans.

L'armée syrienne reprend la ville de Yabroud, un bastion clé de l'opposition

Le régime syrien poursuit sa reconquête militaire du pays.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
A Sahel, localité proche de Yabroud, le 3 mars 2014. Les troupes loyalistes ont repris le contrôle de Yabroud, le 16 mars 2014. (BASSEM TELLAWI / XINHUA / AFP)

Trois ans que la guerre ensanglante la Syrie. Diplomates et politiques ayant échoué à trouver une résolution pacifique à ce conflit, le régime syrien semble déterminé à reconquerir le territoire par les armes. Dimanche 16 mars, la télévision d'Etat annonce qu'il vient de remporter une victoire importante à Yabroud, ville clé tenue par les rebelles. 

"Nos braves forces armées contrôlent entièrement la ville de Yabroud, dans la province de Damas, et fouillent la ville pour en retirer les engins explosifs posés par les terroristes", a rapporté la télévision d'Etat. Si cette petite ville de 40 000 à 50 000 habitants est si importante, c'est qu'il s'agit de la dernière ville tenue par les insurgés le long de la frontière avec le Liban, dans les montagnes de Qalamoun, à une soixantaine de kilomètres au nord de Damas.

Une position hautement stratégique

Les rebelles étaient retranché dans la ville depuis plusieurs mois. Mais depuis quelques jours, après avoir pris position sur les hauteurs, les forces loyalistes et le Hezbollah libanais avaient entrepris de "nettoyer" les dernières poches de résistance et de neutraliser les mines que les rebelles y ont dissimulées. Les rebelles, eux, ont fuit vers le sud, selon Le Figaro.

La prise de Yabroud permet à Bachar al Assad de sécuriser la voie reliant son fief alaouite sur la côte méditerranéenne à la capitale. De plus, les rebelles se trouvent coupés de la voie d'approvisionnement en provenance du Liban.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Syrie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.