VIDEO. Pour Hollande, ceux qui soutiennent Assad n'échapperont pas "au chaos"

Le président de la République a donné un discours à l'ouverture vendredi de la réunion des Amis de la Syrie, à Paris.

Francetv info

"La chute du régime syrien est inéluctable". Le président de la République, François Hollande, a donné un discours à l'ouverture de la réunion des Amis de la Syrie, à Paris, vendredi 6 juillet. But de cette réunion : "Encourager le Conseil de sécurité à prendre le plus vite ses responsabilités pour mieux soutenir le plan de sortie de crise présenté par Kofi Annan". Hollande a tenu à réaffirmer la position de la France, à savoir "le départ de Bachar Al-Assad". 

Le chef de l'Etat s'est par ailleurs adressé aux dirigeants des pays absents, Chine et Russie en tête, sans les nommer directement. "Il n'est plus contestable que cette crise est devenue une menace pour la paix et la sécurité internationales", a-t-il prévenu. "A ceux qui soutiennent que ce régime, aussi détestable soit-il, peut permettre d'éviter le chaos, je veux leur dire qu'ils auront et le régime le plus détestable, et le chaos". Une tournure qui rappelle la célèbre phrase de Winston Churchill en 1938, après les accords de Munich : "Vous avez eu à choisir entre la guerre et le déshonneur ; vous avez choisi le déshonneur, vous aurez la guerre."

François Hollande donne un discours devant les Amis de la Syrie à Paris, le 6 juillet 2012.
François Hollande donne un discours devant les Amis de la Syrie à Paris, le 6 juillet 2012. (BRENDAN SMIALOWSKI / AFP)