EN IMAGES. A Alep, l'évacuation des civils et rebelles se poursuit sous la neige

Depuis le début des opérations le 15 décembre 2016, près de 30 000 civils et rebelles ont été évacué de la ville, reprise par l'armée de Bachar Al-Assad.

Comme un linceul blanc déposé sur la terre, la neige a recouvert Alep et ses environs, en Syrie. Une semaine après le début des opérations, les derniers civils et combattants rebelles d'Alep-Est continuaient d'être évacués, mercredi 21 décembre.

Selon la porte-parole du Comité international de la Croix-Rouge en Syrie, les évacuations pourraient s'achever ce jeudi 22 décembre permettant à Bachar Al-Assad de signer sa plus importante victoire, près de six ans après le début de la guerre.

Enveloppés sous des couvertures ou emmitouflés dans des pulls, hommes, femmes et enfants patientent avant de grimper dans les bus du régime, direction les zones rebelles à l'ouest de la ville septentrionale.

111
Un convoi évacue des rebelles fuyant le régime de Bachar Al-Assad. Direction les villes de Kefraya et d'Al-Foua, zones contrôlées par la milice salafiste du Front Fatah Al-Cham. MAHMOUD FAISAL / ANADOLU AGENCY
211
Des forces pro-gouvernementales marchent dans les décombres d'Alep-Est. L'évacuation des derniers civils et insurgés pourraient prendre fin jeudi 22 décembre.  GEORGE OURFALIAN / AFP
311
A Alep-Est, des dizaines de bus emmènent dans la nuit les derniers civils et combattants rebelles vers les territoires insurgés, dans l'ouest du pays.  GEORGE OURFALIAN / AFP
411
Une vue générale du camp de réfugiés syriens d'Azaz, dans la province d'Alep, recouvert par la neige. MUSTAFA SULTAN / ANADOLU AGENCY
511
Des civils syriens marchent sur une route boueuse, direction un camp de réfugiés de guerre, à Azaz, dans la province d'Alep.  MAMUN EBU OMER / ANADOLU AGENCY
611
Des enfants syriens jouent dans la neige dans le camp d'Azaz, où sont regroupés de nombreux civils et rebelles fuyant Alep. MAMUN EBU OMER / ANADOLU AGENCY
711
Les civils syriens évacués dans le camp d'Azaz, dans la province d'Alep, vivent dans des conditions difficiles. Et l'arrivée de la neige n'arrange rien. MAMUN EBU OMER / ANADOLU AGENCY
811
Un enfant syrien, dans le bidonville d'Azaz, dans la province d'Alep. MAMUN EBU OMER / ANADOLU AGENCY
911
Deux Syriens marchent dans une rue recouverte de neige, dans la ville de Ma'arrat al-Numan, dans la province d'Idlib. De nombreux rebelles et civils d'Alep se sont réfugiés dans ce bastion contrôlé par la milice salafiste du Front Fatah Al-ChamMOHAMED AL-BAKOUR / AFP
1011
Une vue générale de la ville Maaret al-Numan, dans la province d'Idlib, dans l'ouest de la Syrie. Reprise en 2015 par les forces rebelles, la province d'Iblid devrait être le prochain le prochain front ouvert du régime. MOHAMED AL-BAKOUR / AFP
1111
Deux enfants syriens construisent un bonhomme de neige dans la ville de Ma'arrat al-Numan. Depuis le début des opérations d'évacuations, 30 000 personnes ont été évacuées d'Alep, selon le CICR. MOHAMED AL-BAKOUR / AFP