Frappes en Syrie : la Russie dénonce une agression

Washington a ordonné une frappe militaire contre le régime syrien. En direct de Moscou en Russie, Tristan Waleckx fait le point sur la situation diplomatique avec Moscou qui a critiqué cette initiative américaine.

FRANCE 2

Après les frappes américaines en Syrie, la situation diplomatique est tendue entre les États-Unis et la Russie. Vladimir Poutine parle d'ingérence. "Le vocabulaire employé en dit long sur l'état d'extrême nervosité qui règne ici à Moscou. Du côté du Kremlin, Vladimir Poutine a utilisé le terme d''agression'. Dès ce matin, son porte-parole a parlé de 'violation grave du droit international'", relate  Tristan Waleckx.

Une escalade verbale et des représailles symboliques

Comment la Russie a-t-elle réagi ? "Cet après-midi, on a entendu sur une radio un représentant de l'armée qui accusait directement les États-Unis de faire le jeu des terroristes en s'en prenant aux forces loyales de Bachar Al-Assad. Donc il y a incontestablement une escalade verbale. Il y a des représailles qui ont été annoncées par la Russie. Mais pour l'instant ces représailles sont avant tout d'ordre symbolique", explique le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vladimir Poutine, le 21 septembre 2016.
Vladimir Poutine, le 21 septembre 2016. (IVAN SEKRETAREV / POOL)