Cet article date de plus de cinq ans.

Frappes en Syrie : la Russie dénonce une agression

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Frappes en Syrie : la Russie dénonce une agression
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Washington a ordonné une frappe militaire contre le régime syrien. En direct de Moscou en Russie, Tristan Waleckx fait le point sur la situation diplomatique avec Moscou qui a critiqué cette initiative américaine.

Après les frappes américaines en Syrie, la situation diplomatique est tendue entre les États-Unis et la Russie. Vladimir Poutine parle d'ingérence. "Le vocabulaire employé en dit long sur l'état d'extrême nervosité qui règne ici à Moscou. Du côté du Kremlin, Vladimir Poutine a utilisé le terme d''agression'. Dès ce matin, son porte-parole a parlé de 'violation grave du droit international'", relate  Tristan Waleckx.

Une escalade verbale et des représailles symboliques

Comment la Russie a-t-elle réagi ? "Cet après-midi, on a entendu sur une radio un représentant de l'armée qui accusait directement les États-Unis de faire le jeu des terroristes en s'en prenant aux forces loyales de Bachar Al-Assad. Donc il y a incontestablement une escalade verbale. Il y a des représailles qui ont été annoncées par la Russie. Mais pour l'instant ces représailles sont avant tout d'ordre symbolique", explique le journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.