Cet article date de plus d'onze ans.

Quatre soldats américains et un britannique de l'Otan ont péri dimanche dans deux attentats à la bombe séparés

Les quatre soldats américains ont été victimes d'un engin explosif improvisé (IED) et sont les premières victimes de l'armée US dans le pays pour cette année 2010.En 2009, le nombre de soldats US tués a doublé avec 311 morts contre 155 en 2008.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Les forces de l'Otan et de l'Isaf tentent d'enrayer l'insurrection et l'influence des talibans. (F2)

Les quatre soldats américains ont été victimes d'un engin explosif improvisé (IED) et sont les premières victimes de l'armée US dans le pays pour cette année 2010.

En 2009, le nombre de soldats US tués a doublé avec 311 morts contre 155 en 2008.

L'effort est pourtant maintenu. L'effectif de soldats américains et de la Force d'assistance et de sécurité en Afghanistan (Isaf) doit être porté de 113.000 à 150.000 en 2010.

Un soldat britannique du 1er bataillon du Royal Anglian Regiment a également été tué dimanche. Il a été victime d'une explosion au cours d'une patrouille à pied dans la région de Nad-e Ali, dans la province du Helmand, a annoncé le ministère britannique de la Défense (MoD).

Il s'agit du premier décès d'un militaire britannique en Afghanistan en 2010. Sa mort porte à 246 le nombre de soldats britanniques tués en Afghanistan depuis le début de l'offensive occidentale en 2001.

En 2009, 108 soldats britanniques ont été tués en Afghanistan ce qui en fait l'année la plus meurtrière pour les troupes de Sa Majesté depuis la guerre des Malouines en 1982.

Conséquence directe, l'opposition à la guerre a été relancée et selon un sondage publié en novembre, 71% des Britanniques sont favorables à un retrait aussi rapide que possible de leurs troupes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.