Cet article date de plus de douze ans.

Pyongyang souffle le chaud et le froid

La Corée du Nord a accepté lundi la reprise des voyages entre les deux Corées tout en élevant le ton contre Washington
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Poste-frontière entre Corée du Nord et du Sud (août 2009) (© France 2)
La Corée du Nord a accepté lundi la reprise des voyages entre les deux Corées tout en élevant le ton contre WashingtonLa Corée du Nord a accepté lundi la reprise des voyages entre les deux Corées tout en élevant le ton contre Washington

La décision de reprendre les échanges entre le nord et le sud est intervenue au lendemain d'une rencontre entre le numéro un nord-coréen Kim Jong-Il et la présidente du groupe automobile sud-coréen Hyundai.

Au même moment, la Corée du Nord mettait son armée en état d'alerte avant le début lundi de manoeuvres américano-sud-coréennes.

Ces manoeuvres sont "une grave menace" contre la paix et le prélude à une invasion, a affirmé le commandement militaire suprême nord-coréen dans une déclaration diffusée par les médias officiels nord-coréens. Le commandement s'est engagé à répondre "à la plus petite provocation militaire" contre la souveraineté nord-coréenne par "une réplique impitoyable et rapide afin d'anéantir les agresseurs par tous les moyens offensifs et défensifs, y compris des moyens dissuasifs nucléaires".

Ces déclarations martiales n'ont pas empéché les ouvertures nord-coréennes: "Tous les moyens et les conditions de sécurité nécessaires pour le tourisme seront fournis d'une manière fiable, conformément à la mesure spéciale prise par Kim Jong-Il, président de la Commission de la défense nationale", déclare le texte de l'accord cité par l'agence.

La Corée du Nord accordera d'avantage d'autorisations aux touristes sud-coréens désireux de se rendre au Mont Kumgang ainsi qu'un nouvel accès au Mont Paekdu, situé près de la frontière avec la Chine. Pyongyang a également décidé de lever les contrôles aux frontières pour les hommes d'affaire et les touristes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.