Yémen : les combats ont repris après un bref cessez-le-feu

Au Yémen, le cessez-le-feu négocié en Suède sous l'égide de l'ONU n'aura duré que 48 heures. Les raids aériens ont repris à Hodeida, dans l'ouest du pays.

France 3

La trêve aura été de courte durée. Depuis deux jours, forces loyalistes et rebelles houtis s'affrontent à nouveau dans la région d'Hodeida, à l'ouest du Yémen. Ces combats et raids aériens auraient déjà fait 29 morts. Pourtant, jeudi 13 décembre, un accord avait été signé en Suède sous l'égide de l'ONU entre les deux parties. Il prévoyait un cessez-le-feu immédiat et des mesures pour faciliter l'acheminement de l'aide humanitaire.

Reprise des négociations fin janvier

Ravagé par plus de quatre années de guerre, le Yémen connaît une crise sans précédent : des millions de personnes déplacées et une famine qui sévit. Les hôpitaux du pays ne désemplissent plus. Il faut accueillir blessés et malades parmi lesquels de nombreux enfants. Dimanche 16 décembre, l'ONU appelle au respect de la trêve à Hodeida avant une reprise des pourparlers fin janvier. Depuis 2014, la guerre a fait au moins 10 000 morts au Yémen.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un véhicule des forces pro-gouvernementales à Hodeida, au Yémen, le 18 novembre 2018.
Un véhicule des forces pro-gouvernementales à Hodeida, au Yémen, le 18 novembre 2018. (AFP)