VIDEO. Les enfants dans les pays en guerre, des victimes silencieuses

Dans le monde, 1 enfant sur 5 réside dans un pays en guerre. Nombreux sont ceux qui succombent à ces environnements hostiles. 

BRUT

420 millions d'enfants vivent dans des zones de guerre. Ce chiffre n'a jamais été aussi élevé depuis 20 ans. Au cœur d'un désert d'ordures, un enfant yéménite, le visage encrassé, souffre des affres des luttes armées : "Je ramasse du pain et du plastique et je retourne les vendre pour pouvoir m'acheter de la nourriture", explique-t-il. Depuis 2015, au Yémen, près de 85 000 enfants ont péri à cause de la famine ou de la malnutrition. En effet, en pleine guerre civile, le pays subit une crise humanitaire sans précédent. "Hier, une grosse bombe a été larguée sur l'hôpital", déplore un jeune parmi les décombres.  

Jeunes souffre-douleur 

En Syrie, une école sur trois est inutilisable, privant d'éducation près de 3 millions d'enfants. À ces défaillances au sein de l'enseignement s'ajoutent les difficultés d'accès à la nourriture, à l'eau et aux soins de santé. Et la Syrie et le Yémen ne sont que des exemples parmi d'autres pour illustrer la vie de ces jeunes victimes de guerres.

Pourtant, ces enfants "n'y ont pas pris part, ils n'ont pas choisi d'y participer", relève Joelle Bassoul, membre de l'ONG Save the Children. Parmi ses recommandations, l'organisation Save the Children somme aux belligérants de ne pas recruter des combattants mineurs. 

Entre 2013 et 2017, dans les 10 pays les plus touchés par des guerres, au moins 870 000 enfants de moins de 5 ans sont morts. 

Dans le monde, 1 enfant sur 5 réside dans un pays en guerre. Nombreux sont ceux qui succombent à ces environnements hostiles. 
Dans le monde, 1 enfant sur 5 réside dans un pays en guerre. Nombreux sont ceux qui succombent à ces environnements hostiles.  (BRUT)