Terrorisme : un jihadiste français arrêté à Djibouti

Il était un des terroristes les plus recherchés dans le monde. Le jihadiste Peter Cherif, un proche des frères Kouachi, vient d'être arrêté à Djibouti. Il est soupçonné d'avoir participé aux attentats de "Charlie Hebdo".

FRANCE 2

Il était en fuite depuis sept ans. Peter Cherif, 36 ans, a été arrêté à Djibouti où il se trouvait avec sa famille. Il sera bientôt aux mains des autorités françaises. "C’est une grosse prise pour les autorités. C’est l’un des rares jihadistes attrapé vivant du jihad. C’est un vétéran, malgré son jeune âge. C’est une mine d’informations pour les autorités", explique le journaliste spécialiste du jihadisme Wassim Nasr.

"Ce n’est pas un agneau qu’on a arrêté"

Peter Cherif a combattu en Irak, en Syrie et depuis huit ans, au Yémen. Mais il était surtout membre de la filière des Buttes-Chaumont (Paris), groupe également fréquenté par Chérif Kouachi, l'un des auteurs de l'attentat de Charlie Hebdo. "Ce n’est pas un agneau qu’on a arrêté", souligne Me Gérard Chemla, avocat de la fédération nationale des victimes d’attentat. Pour l’instant, aucune preuve n’implique Peter Cherif dans les attentats de Charlie Hebdo.

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Comment les médias peuvent-ils améliorer la société ?" avec Make.org, Reporters d’Espoirs et plusieurs autres médias. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Le jihadiste français Peter Cherif, lors du début de son procès à Paris, le 26 janvier 2011. 
Le jihadiste français Peter Cherif, lors du début de son procès à Paris, le 26 janvier 2011.  (BENOIT PEYRUCQ / AFP)