Quelle est la véritable influence du sultan d'Oman ?

L'implication de Qabus ibn Saïd aura été déterminante dans la libération d'Isabelle Prime, selon François Hollande.

FRANCE 2

Sa discrétion n'a d'égal que son efficacité. À 73 ans, Qabus ibn Saïd est un fin négociateur. C'est depuis son palais de Mascate, capitale d'Oman, que le sultan aurait donné des instructions pour accélérer la libération d'Isabelle Prime, otage française.
Lors de sa dernière visite à Oman, François Hollande a rendu hommage à la diplomatie du pays. "Le Sultanat joue un rôle utile dans la région", avait-il déclaré.

Écouté de tous

Fin 2011, le pays avait déjà aidé à la libération de plusieurs otages français. Là-bas, le sultan fait figure de trait d'union entre chiites et sunnites. "Il est écouté des deux côtés", confirme Antoine Sfeir, directeur de la revue "Les Cahiers de l'Orient". Proche de l'Iran et de l'Arabie saoudite, il règne sur un pays de quatre millions d'habitants. Il est un acteur incontournable dans la région.

Le JT
Les autres sujets du JT
Isabelle Prime (D) et son interprète, toutes deux enlevées le 24 février 2015 à Sanaa (Yémen).
Isabelle Prime (D) et son interprète, toutes deux enlevées le 24 février 2015 à Sanaa (Yémen). ( FRANCETV INFO )