Cet article date de plus de cinq ans.

Al-Qaïda au Yémen annonce la mort d'un de ses chefs dans une attaque de drone

Cheikh Ibrahim Al-Rubaish était connu pour ses prêches hostiles à l'Occident. Fin janvier, il avait estimé que la France avait remplacé les Etats-Unis en tête de liste des pays ennemis de l'islam.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Capture d'écran d'une vidéo de propagande d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique.  (AL-MALAHEM MEDIA / AFP)

C'est une figure d'Al-Qaïda au Yémen (également nommé Al-Qaïda dans la péninsule arabique, Aqpa) qui a été abattue. Le groupe terroriste a annoncé dans un communiqué, mardi 14 avril, la mort d'un de ses idéologues en chef, Ibrahim Al-Rubaish, tué la veille dans une attaque de drone américain.

"Un raid des Croisés"

Cheikh Ibrahim Al-Rubaish, connu pour ses prêches hostiles à l'Occident, et particulièrement aux Etats-Unis et à la France, a été tué "lundi dans un raid des Croisés", indique le communiqué mis en ligne, en faisant référence à une attaque de drone qui a tué six personnes circulant dans une voiture dans le sud-est du Yémen, où le réseau extrémiste est bien implanté.

Fin janvier, il avait estimé que la France avait remplacé les Etats-Unis en tête de liste des pays ennemis de l'islam. Avec l'"affaiblissement" des Etats-Unis ces dernières années, "la France a remplacé l'Amérique dans sa guerre contre l'islam", avait-il déclaré dans un enregistrement audio diffusé sur YouTube.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.