VIDEO. Pourquoi l'Arabie Saoudite est-elle en déficit ?

Le pays de l'or noir est confronté à une baisse des prix sans précédent depuis plusieurs années. 

Magali Boissin, Tatiana Daligault / France 2

L'Arabie Saoudite est désormais obligée de se convertir à l'austérité.Confronté à des déficits budgétaires, le pays s'est résigné à réduire les généreuses subventions sur les carburants et l'électricité. Les prix de l'essence vont ainsi augmenter de 50% et la TVA va être instaurée. Une première dans le pays de l'or noir. Des mesures qui auront un impact douloureux sur une population habituée à l'Etat-providence.

Des réserves estimées à 670 milliards d'euros

Ce brutal changement de politique est lié à l'effondrement des cours du brut. Depuis le pic à 115 dollars en 2014, le baril de brent, principale référence du marché mondial, a perdu 68 % de sa valeur. Or les exportations de pétrole représentent 90% des recettes du royaume. L'Arabie saoudite a donc été obligée d'adopter, lundi 28 décembre, un budget 2016 avec un déficit prévu de 79,3 milliards d'euros, soit 11% du PIB. Pour autant, le pays n'est pas en faillite puisque ses réserves sont estimées à au moins 670 milliards d'euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le roi d\'Arabie Salman bin Abdelaziz le 10 décembre 2015 à Ryad.
Le roi d'Arabie Salman bin Abdelaziz le 10 décembre 2015 à Ryad. (HO / SPA / AFP)