Vers la fin de la lutte armée kurde ?

Le chef rebelle kurde a réitéré sa volonté à mettre un terme au conflit meurtrier engagé en 1984 par son mouvement contre le gouvernement turc.

FRANCE 3

La lutte armée des Kurdes pourrait prendre fin. Le chef rebelle kurde Ocalan, emprisonné à vie, a une nouvelle fois fait part de sa volonté de mettre un terme au conflit qui oppose son mouvement au gouvernement turc depuis 1984.
«Je le dis devant des milliers de personnes qui écoutent mon appel, une nouvelle ère se lève, où la politique doit prévaloir, pas les armes. Les armes doivent se taire », a écrit le chef rebelle kurde dans une lettre lue par un député kurde, à l’occasion de la fête du nouvel an kurde. Cette déclaration a été applaudie par l’ensemble des personnes réunies à cette occasion.

Turcs et Kurdes semblent déterminés à parvenir à la paix

À quatre reprises déjà, Ocalan a proclamé des cessez-le-feu unilatéraux, mais jamais ils n’ont permis l’installation de la paix. Cette fois le gouvernement turc comme le PKK, le parti des travailleurs kurdes, semblent déterminés à parvenir à la paix.
Le conflit a fait plus de 40 000 morts en 30 ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des combattants kurdes irakiens se rendent à Kobani (Syrie), le 31 octobre 2014.
Des combattants kurdes irakiens se rendent à Kobani (Syrie), le 31 octobre 2014. (YANNIS BEHRAKIS / REUTERS)