Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Expliquer l'endoctrinement vers le jihadisme: une mère et une anthropologue répondent

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min.
HUGO CLEMENT et AUDREY GOUTARD - FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Dominique Bons, mère d'un jeune jihadiste converti à l'islam, tué en Syrie et Dounia Bouzar, anthropologue, répondent aux questions de France 2

Expliquer l'endoctrinement des jeunes vers l'islamisme radical, notamment des jeunes Français, tel Maxime Hauchard, un jeune Normand présent dans la vidéo de décapitation de l'otage américain Peter Kassig, parait compliqué. Une mère a longtemps cherché des réponses lorsqu'elle a appris la mort de son fils au jihad en Syrie. Le jeune homme s'était converti à l'islam.

"L'islam plus fort que l'amour de maman"

Dominique Bons, une maman en quête de réponse, avait accordé un entretien à France 2 en Janvier. "C'est un choc, c'est un grand choc, ça nous tombe dessus comme ça, on ne s'y attend pas" disait-elle. La femme décrit le changement d'attitude et de comportement au fil des mois. "La religion et l'islam ont été plus forts que l'amour de maman" conclut-elle, en ajoutant "même si mon fils m'aimait, il m'aimait beaucoup".

Dounia Bouzar, anthropologue, a créé le Centre de prévention contre les dérives sectaires liées à l'islam. Selon elle "la grande force du nouveau discours terroriste est d'arriver à proposer des mythes, des personnalités, des missions complètement différentes". Elle est l'invitée du journal de 20 heures de France 2 lundi 17 novembre

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etat islamique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.