Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo Ayad, un jeune Kurde forcé par Daech à combattre son propre peuple

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Envoyé spécial. Ayad, un jeune Kurde forcé par Daech à combattre son propre peuple
Article rédigé par
France Télévisions

"Envoyé spécial" diffusait le 11 mai 2017 des témoignages bouleversants de "lionceaux du califat", ces enfants parfois très jeunes embrigadés par Daech pour former une nouvelle génération de jihadistes. Dans cet extrait, voici celui d'Ayad, un jeune Kurde obligé de combattre contre son propre peuple.

"Envoyé spécial" diffusait le 11 mai 2017 des témoignages bouleversants de "lionceaux du califat", ces enfants parfois très jeunes embrigadés par Daech pour former une nouvelle génération de jihadistes. 

En Irak, Sofia Amara a rencontré quelques-uns de ces enfants, sortis de l’enfer de l'embrigadement par des réseaux de résistants. Dans cet extrait, Ayad raconte sa vie d'enfant soldat, comment on lui apprenait à s'engouffrer dans des tunnels pour se protéger des éclats des obus lâchés par l'aviation ennemie.

"Ils nous battaient avec des câbles électriques"

Le jeune garçon commente des images filmées sur lesquelles il se reconnaît. On le voit par exemple s'élancer pour grimper à la verticale le long d'un filet. "A l'entraînement, ils nous battaient avec des câbles électriques si on n'avait pas bien retenu nos leçons. Ils tiraient juste à côté de nos pieds pour nous mettre la pression."

Après des mois d’entraînement, l'enfant est emmené au front pour combattre son propre peuple, les forces kurdes. Ayad dit que les jihadistes n'ont pas réussi à le "retourner", qu'il pense à s'enfuir, mais ne sait pas comment. "Je me disais que même si je parvenais à fuir, ils arriveraient à me retrouver et à me ramener. Ils étaient nombreux, et moi j'étais tout seul. Du coup, j'étais obligé. Je suis devenu comme eux."

Extrait de "Les enfants perdus du califat", un document diffusé dans "Envoyé spécial" le 11 mai 2017.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etat islamique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.