Cet article date de plus de quatre ans.

Syrie : Alep en passe d'être reprise par le régime, Palmyre retombée aux mains de l'Etat islamique

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
syrie
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Dix mois après en avoir été chassés, les jihadistes ont repris la cité antique de Palmyre. Ils ont profité de la mobilisation de l'armée à Alep, qui contrôle 90% des quartiers de l'est de la ville.

L'armée syrienne a repris dimanche 11 décembre deux nouveaux quartiers aux rebelles, qui ne contrôlent plus que quelques kilomètres carrés d'Alep. Dans le même temps, des dizaines de milliers d'habitants ont choisi de quitter les zones tenues par l'insurrection pour celles contrôlées par le pouvoir. Les derniers rebelles se sont vu proposer la possibilité de quitter la zone sans combattre, affirme Franck Genauzeau, le correspondant de France 2 au Moyen-Orient.

Palmyre est à reconquérir

C'est une victoire majeure qui se profile pour le régime de Bachar Al-Assad, mais cette offensive sur Alep a laissé le champ libre aux jihadistes dans l'est de la Syrie. Le groupe Etat islamique s'est emparé dimanche de la ville symbolique de Palmyre et de ses trésors antiques. C'est cette fois un camouflet pour les forces syriennes et russes. La guerre en Syrie, qui dure depuis six ans, est loin d'être terminée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.