Cet article date de plus de quatre ans.

Retour en France des enfants de jihadistes : Cazeneuve dévoile un plan de prise en charge

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Retour en France des enfants de jihadistes : Cazeneuve dévoile un plan de prise en charge
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Leurs parents les ont emmenés en Syrie ou en Irak ou alors ils sont nés sur place, le gouvernement vient de lancer un plan sur le retour en France des enfants de jihadistes. 450 mineurs seraient concernés.

Abdelhakim arrive toujours en avance. Chaque jour, il savoure le retour de ses filles après l'école. Un instant magique pour ce père. Il a été privé de ses filles pendant deux ans. En 2014, son ex-compagne rejoint les rangs de l'État islamique et les emmène avec elle en Syrie. "Chaque jour je me disais : 'Est-ce qu'elles sont vivantes ?'", se souvient douloureusement Abdelhakim. C'est le soulagement en octobre dernier quand ses filles rentrent en France avec leur mère et leur demi-frère.

450 mineurs français en zone irako-syrienne

Abdelhakim a gardé la vidéo de ces retrouvailles déchirantes. Ce jour-là, la plus jeune ne le reconnait pas. Aujourd'hui encore, elles ont du mal à en parler. Chaque jour Abdelhakim recrée des liens avec ses filles. Il tente d'effacer leurs traumatismes. Si les fillettes n'ont pas été formées au maniement des armes, ce n'est pas toujours le cas. Sur ces images de propagande diffusées la semaine dernière sur les réseaux sociaux, un Français se met en scène avec ses neuf enfants. Comme eux, il y aurait actuellement en zone irako-syrienne 450 mineurs français. Pour faire face à leur retour, le gouvernement a imaginé un plan de prise en charge. Désormais, chaque enfant sera suivi par un psychiatre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.