Procès d'une filière jihadiste : qui est Salim Benghalem ?

Avant l'ouverture du procès d'une filière d'acheminement de combattants en Syrie, France 3 dresse le portrait du principal suspect.

FRANCE 3

Mardi 1er décembre s'ouvre à Paris le procès d'une filière d'acheminement de jihadistes en Syrie, dont Salim Benghalem. Ce Français de 35 ans, qui n'est pas présent au procès, est jugé avec six autres prévenus pour cette filière mise en place en 2013. Faisant l'objet d'un mandat d'arrêt international, il est l'un des terroristes les plus recherchés du monde et aussi l'un des plus dangereux, considérés par les Etats-Unis comme l'un des bourreaux du groupe Etat islamique.

Une radicalisation qui surprend sa famille

Originaire de Cachan (Val-de-Marne), petit délinquant, il a été condamné en 2007 à onze ans de prison pour complicité de meurtre, puis libéré en conditionnelle cinq ans après. "Le profil qui était le sien après analyse de la part des psychiatres, des éducateurs, de la maison d'arrêt, de la direction de la maison d'arrêt était que c'était un homme qui avait toutes les facultés de réinsertion, qui était un garçon modéré avec une certaine humilité, qui ne cherchait pas du tout à être un chef", explique son avocat de l'époque, Me Léon-Lef Forster.

Il a pourtant rejoint la Syrie dès 2013. Depuis, son ascension est fulgurante au sein de Daech. Aujourd'hui, est-il mort, se trouve-t-il en Syrie ? L'ombre du jihadiste plane en tout cas sur les attentats de janvier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Capture d\'écran d\'une vidéo de propagande du groupe Etat islamique dans laquelle apparaît le Français Salim Benghalem.
Capture d'écran d'une vidéo de propagande du groupe Etat islamique dans laquelle apparaît le Français Salim Benghalem. (DR)