Offensive turque en Syrie : Daech va-t-il en profiter ?

L'offensive turque contre les Kurdes en Syrie aidera-t-elle le groupe État islamique à se reformer ? Plusieurs sources évoquent l'évasion de plusieurs centaines de jihadistes. Ce qui suscite l'inquiétude des autorités françaises.

France 2

Des silhouettes fuyant le camp de Ain Issa en Syrie. Cette image est la seule pour l'instant illustrant une information donnée par les Kurdes. Selon eux, plusieurs centaines de proches de djihadistes étrangers se seraient enfuies de ce camp. Les autorités françaises se disent préoccupées par cette information. "Évidemment que nous sommes inquiets par rapport à ce qui pourrait se passer, et c'est la raison pour laquelle nous souhaitons que la Turquie finisse au plus vite cette intervention", explique Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement.

Le camp de Ain Issa géré par les Kurdes

Comme tous les camps situés dans le nord de la Syrie, celui de Ain Issa est géré par les Kurdes. Il est divisé en deux parties. L'une pour les familles ayant fui après la prise de Raqqa, l'autre pour les proches de djihadistes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des combattants syriens pro-Turquie prennent part à l\'offensive d\'Ankara contre des forces kurdes dans le nord-est de la Syrie, le 11 octobre 2019. 
Des combattants syriens pro-Turquie prennent part à l'offensive d'Ankara contre des forces kurdes dans le nord-est de la Syrie, le 11 octobre 2019.  (NAZEER AL-KHATIB / AFP)