Menaces de l'Etat islamique : les Français appelés à "la plus grande prudence"

Le ministère des Affaires étrangères a transmis cette consigne à une trentaine d'ambassades, notamment au Maghreb, au Moyen-Orient et en Afrique.

Capture d\'écran d\'une vidéo de propagande de l\'Etat islamique.
Capture d'écran d'une vidéo de propagande de l'Etat islamique. (ISIL / AFP)

Paris prend les menaces de l'Etat islamique au sérieux. Quelques heures après la révélation d'un message appelant à tuer les ressortissants de l'Hexagone, le Quai d'Orsay invite les Français "à la plus grande prudence" dans une trentaine de pays, notamment au Maghreb, au Moyen-Orient et en Afrique. Le ministère des Affaires étrangères a transmis cette consigne aux ambassades des pays concernés, qui l'ont répercutée auprès des expatriés et des touristes.

"En particulier les méchants et sales Français"

Dans un message audio repéré lundi 22 septembre par le groupe de surveillance Site, le porte-parole de l'Etat islamique, Abou Mohammed Al-Adnani, menace la France et ses ressortissants, quelques jours après les premières frappes de l'armée française contre les jihadistes en Irak : "Si vous pouvez tuer un incroyant américain ou européen - en particulier les méchants et sales Français - ou un Australien ou un Canadien, ou tout (...) citoyen des pays qui sont entrés dans une coalition contre l'État islamique, alors comptez sur Allah et tuez-le de n'importe quelle manière."