Irak : un attentat fait au moins neuf morts à Bagdad

Cette attaque intervient en pleine offensive jihadiste dans le pays.

Un soldat de l\'armée irakienne, le 12 juin 2014 à Bagdad (Irak).
Un soldat de l'armée irakienne, le 12 juin 2014 à Bagdad (Irak). (AHMAD AL-RUBAYE / AFP)

Nouvel attentat à Bagdad. Au moins neuf personnes ont été tuées et 23 blessées dimanche 15 juin dans une attaque à la bombe, selon des sources médicale et sécuritaire. 

Un responsable au sein du ministère de l'Intérieur a fait état de l'explosion d'une bombe posée sur le bas-côté d'une route, tandis qu'un colonel de police a indiqué que la déflagration avait été suivie par un attentat suicide.

Une attaque en pleine offensive jihadiste

Du personnel médical attendait avec des brancards devant un hôpital du centre ville. Les victimes y étaient placées avant d'être conduites à l'intérieur du bâtiment. La rue était fermée à la circulation, sauf pour les ambulances.

Cette attaque intervient en pleine offensive des jihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) en Irak. En l'espace de trois jours - mardi, mercredi et jeudi-, les jihadistes de l'EIIL ont pris la deuxième ville d'Irak, Mossoul, sa province Ninive (nord), Tikrit et d'autres régions de la province de Salaheddine, ainsi que des secteurs des provinces de Diyala (est) et de Kirkouk (nord).