Irak : à Mossoul, les civils fuient Daech

Les troupes irakiennes poursuivent leur offensive pour chasser Daech de Mossoul. L'assaut se concentre sur l'ouest de la ville. 750 000 civils sont toujours coincés au milieu du chaos.

France 3

L'ouest de Mossoul, dernier grand bastion de Daech en Irak, est toujours sous le feu ininterrompu de l'armée. Les forces irakiennes ont réussi à y entrer vendredi 24 février, quatre mois après le début de l'offensive pour reprendre la deuxième ville du pays. Au fur et à mesure que les militaires progressent, des milliers de civils prennent la fuite. Coincés dans leur maison au milieu des combats sans eau ni nourriture, ils sont partis au péril de leur vie.

Daech résiste à coups de pièges

Dans la ville, Daech résiste, notamment à l'aide de voitures piégées ou en minant les routes. Les victimes civiles des bombes de Daech se comptent par centaines. Il reste à Mossoul 750 000 habitants dans les secteurs contrôlés par Daech. Les Nations unies prévoient que plus de la moitié d'entre eux va fuir la ville pendant l'offensive.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un véhicule américain surveille la progression de l\'armée irakienne aux abords de l\'aéroport désaffecté de Mossoul, dernier grand bastion de l\'organisation Etat islamique en Irak, le 24 février 2017.
Un véhicule américain surveille la progression de l'armée irakienne aux abords de l'aéroport désaffecté de Mossoul, dernier grand bastion de l'organisation Etat islamique en Irak, le 24 février 2017. (AHMAD AL-RUBAYE / AFP)