Cet article date de plus de sept ans.

Etat islamique : les Etats-Unis songent à des frappes aériennes en Syrie

"Nous ne nous laisserons pas arrêter par les frontières", a déclaré un conseiller de la Maison Blanche, vendredi 22 août. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un membre de l'Etat islamique brandit un drapeau de l'organisation, le 29 juin 2014 à Racca (Syrie). (REUTERS)

Les Etats-Unis sont prêts à mener de nouvelles actions contre les combattants de l'Etat islamique en Irak, annonce un conseiller de la Maison Blanche, vendredi 22 août. Fait nouveau, celles-ci pourraient s'étendre à la Syrie, ce qui constituerait un revirement politique de la part de Barack Obama.

"Nous ferons ce qui est nécessaire pour protéger les Américains et veiller à ce que justice soit rendue pour ce que nous avons vu avec le meurtre barbare de James Foley", a dit Ben Rhodes. "C'est la raison pour laquelle nous examinons activement ce qui est nécessaire pour faire face à cette menace et nous ne nous laisserons pas arrêter par les frontières."

Un tel engagement représenterait un revirement de la part des Etats-Unis

Porter le combat en Syrie, en effet, aurait pour conséquence de perturber le ravitaillement de l'organisation jihadiste. Cette idée a déjà été évoquée la veille, par le général Martin Dempsey, chef d'état-major interarmées, au cours d'une conférence de presse. Pour le moment, les opérations américaines demeurent limitées à l'Irak, avec 90 raids aériens visant à protéger la minorité yazidie et à pilonner les positions djihadistes autour du barrage de Mossoul.

Mais une telle option constituerait un revirement politique de la part des Etats-Unis. A plusieurs reprises, Barack Obama a exclu un engagement militaire américain dans la guerre civile syrienne. Le président américain, en effet, redoute un enlisement dans un conflit dont les Etats-Unis n'auraient rien à tirer. Il doit également trouver une stratégie lisible, dans un pays déchiré entre les jihadistes et le régime de Bachar Al-Assad. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etat islamique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.