VIDEO. Nucléaire iranien : "Un accord d'étape" et "des avancées positives" pour Fabius

Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a commenté l'accord de Lausanne (Suisse) dans le journal de 20 heures de France 2 jeudi. 

FRANCE 2

Le futur accord définitif sur le nucléaire iranien, qui a été discuté à Lausanne (Suisse) jeudi 2 avril, est un "accord d'étape positif," mais "il reste du travail certainement d'ici la fin juin", selon Laurent Fabius.

Le nombre de centrifugeuses que l'Iran détient pour enrichir son uranium passera de 9 000 actuellement à 5 060, "dans un premier temps", selon le ministre des Affaires étrangères, invité du journal de 20 heures de France 2 jeudi. L'accord sera conclu définitivement au plus tard le 30 juin. Un document américain parle de 19 000 centrifugeuses dans les mains des Iraniens actuellement, selon l'AFP, un chiffre qui baissera à 6 104 dans le cadre d'un futur accord.

La production d'uranium passera de 8 tonnes à 300 kilos

L'Iran pouvait produire 8 tonnes d'uranium, il n'en n'aura plus que 300 kilos, ce qui pourrait l'empêcher "d'aller vers l'arme nucléaire", toujours selon Laurent Fabius. L'Iran a accepté en outre de ne pas enrichir d'uranium à plus de 3,67% pendant au moins quinze ans. "Maintenant débute un nouveau processus" avec les Iraniens assure le ministre, ajoutant qu'"on va essayer d'avancer, mais on n'est pas au bout du chemin".

Laurent Fabius le 28 mars 2015, à Lausanne (Suisse).
Laurent Fabius le 28 mars 2015, à Lausanne (Suisse). (FABRICE COFFRINI / AFP)