Cet article date de plus de cinq ans.

Moyen-Orient : l'Arabie saoudite rompt ses relations diplomatiques avec l'Iran

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Moyen-Orient : l'Arabie saoudite rompt ses relations diplomatiques avec l'Iran
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le conflit entre l'Iran et l'Arabie saoudite s'envenime ce lundi 4 janvier. France 2 fait le point sur la situation.

Téhéran en Iran, mais aussi Bagdad en Irak, deux pays à majorité chiite et ces mêmes images d’une foule véhémente. Au sud de Bagdad, deux mosquées sunnites ont été la cible d'explosion, sans doute des représailles. Car à l'origine de ces tensions, la mort du Cheikh Nimr al-Nimr, dignitaire chiite exécuté en Arabie saoudite par le royaume sunnite dont il était l'un des plus célèbres opposants. 

"Comparable aux crimes commis par Daech"

"Il a été assassiné d'une façon odieuse, comparable aux crimes commis par Daech en Irak, dans la région et dans le monde entier", affirme un manifestant. Sur le terrain diplomatique aussi, la situation se crispe. Après le saccage ce weekend de son ambassade à Téhéran, l'Arabie saoudite annonce qu'elle rompt ses relations diplomatiques et ses liaisons aériennes avec l'Iran. Ses diplomates ont d'ailleurs quitté Téhéran dans la foulée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Proche-orient

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.