Vrai ou Fake : retour sur 17 jours de conflit entre Israéliens et Palestiniens depuis début mai

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Vrai ou Fake : plus de 200 Palestiniens et 122 Israéliens ont été tués depuis début mai
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

Depuis le 3 mai dernier, les affrontements entre les Israéliens et les Palestiniens ne cessent de devenir plus violents, entre bombardements, missiles et lynchages dans les rues.

Le soir du 3 mai, des Palestiniens manifestent à Jérusalem-Est. Ils protestent contre la menace d'expulsion de plusieurs familles palestiniennes au profit de colons juifs. Mais la situation est tendue. Plusieurs manifestants sont arrêtés par la police israélienne. Ces tensions montent d'un cran quelques jours plus tard devant la mosquée d'al-Aqsa, un des lieux saints de l'Islam. Les fidèles se réunissent pour la fin du Ramadan et les manifestants de soutien aux familles menacées d'expulsion continuent. Cela donne lieu à des affrontements avec la police israélienne. Plusieurs centaines de Palestiniens sont blessés.

Des scènes de violences dans les rues

Le conflit entre alors dans une nouvelle phase : le 10 mai, le Hamas, mouvement islamiste palestinien, tire des roquettes depuis Gaza en direction d'Israël. La plupart sont interceptés par le bouclier anti-missiles israélien. L'État hébreu réplique en bombardant Gaza. Dans le même temps, des scènes de violences se déroulent dans des villes mixtes israéliennes où cohabitent des juifs et des arabes israéliens. Les affrontements continuent. Le 15 mai, l'immeuble abritant l'agence de presse AP est bombardé par l'armée israélienne. Depuis le début du conflit, plus de 200 palestiniens ont été tués. Côté israélien, on dénombre 12 victimes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Israël-Palestine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.