VIDEO. Un adolescent battu par des policiers israéliens

Il s'agirait du cousin du Palestinien assassiné. Agé de 15 ans et citoyen américain, il a été arrêté et doit comparaître devant un tribunal de Jérusalem.

AP

La colère provoquée par la mort d'un adolesent palestinien, enlevé près de Jérusalem par des inconnus dans la nuit de mardi à mercredi, a gagné samedi 5 juillet des villages arabes en Israël. Une violence attisée par les premiers résultats de l'autopsie de cet adolescent palestinien de 16 ans. Mohamed Abou Khoudaïr a été tué brûlé vif, a déclaré le procureur général palestinien.

Il aurait attaqué la police avec un lance-pierre

Une vidéo nourrit également ce feu. Mise en ligne sur YouTube, elle circule sur les réseaux sociaux et a été reprise par les agences de presse. Elle montre des hommes cagoulés, visiblement des policiers, frapper une personne menottée, à demi inconsciente.

Il s'agit, selon ses parents, du cousin du jeune Palestinien assassiné. Il aurait été battu par la police israélienne, jeudi à Chouafat, le quartier arabe de Jérusalem-Est d'où était originaire son cousin tué. Après avoir été roué de coups, Tareq Abou Khdeir, citoyen américain âgé de 15 ans, a été arrêté. Il doit comparaître devant un tribunal de Jérusalem dimanche.

La porte-parole de la police israélienne n'a pas confirmé qu'il s'agissait de Tareq Abou Khdeir. Mais elle a déclaré que ces images montraient l'arrestation d'un groupe de six Palestiniens dont il faisait partie. Selon elle, Tareq portait un lance-pierre sur lui et a attaqué la police et résisté à l'arrestation, tandis que d'autres manifestants lançaient des pierres et des cocktails molotov, blessant six policiers.

La mère de Tareq Abou Khdeir, citoyen américain âgé de 15 ans, montre une photo de son fils le visage tuméfié, le 5 juillet 2014. 
La mère de Tareq Abou Khdeir, citoyen américain âgé de 15 ans, montre une photo de son fils le visage tuméfié, le 5 juillet 2014.  (MAHMOUD ILLEAN / AP / SIPA)