VIDEO. Proche-Orient : climat de tension extrême à Jérusalem

Après l'attentat qui a fait sept morts côté israélien mardi 18 novembre à Jérusalem, la tension et la peur sont exacerbées entre Palestiens et Isréaliens.

FRANCE 2

Depuis le carnage perpétré mardi 18 novembre par deux Palestiniens dans une synagogue de Jérusalem, la tension et la peur sont palpables dans la ville sainte. Les autorités ont même décidé de lever des restrictions sur le port d'armes. Certains n'hésitent plus à s'équiper et à se former aux tirs. "Malheureusement, la situation actuelle à Jérusalem me pousse à vouloir me protéger au mieux", reconnaît une femme au micro de France 2. Un armurier affirme par ailleurs avoir été dévalisé depuis l'attentat.

Les quartiers palestiniens étroitement surveillés

Les autorités surveillent de très près les quartiers palestiniens de Jérusalem-Est. Voilà peu de temps, elles ont détruit l'appartement d'un Palestinien coupable d'un récent attentat, un message fort à l'encontre du quartier palestinien de Silwan, à Jérusalem-Est. "Détruire les maisons de cette façon, cela pousse les gens à être plus violents encore, plus engagés et à refuser l'installation de colonies juives", constate l’un des habitants du quartier.

 

Le JT
Les autres sujets du JT