Cet article date de plus de six ans.

Vidéo A Gaza, désolation après le bombardement d'une mosquée

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
SAMAH SOULA - PATRICK DESSEMULIE - VINCENT LEJEUNE / FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Touché par six bombes, le minaret d'une mosquée s'est effondré sur des habitations. Les riverains reviennent sur les lieux et constatent les dégâts.

Le minaret s'est couché, sans épargner les appartements voisins. La mosquée Al-Sousi de Gaza a été touchée, mercredi 30 juillet, à 3 heures, par six bombes israéliennes, qui l'ont complètement ravagée. L'endroit était suspecté par Israël d'abriter des armes. Quatre jours plus tard, dimanche, les fidèles se sont retrouvés au pied des ruines, pour une prière à ciel ouvert. Des enfants ont entrepris de sauver les livres de la bibliothèque coranique, qui se trouvait au premier étage.

Juste en face, des habitants constatent avec consternation les dégâts causés par le bombardement et l'effondrement du minaret sur leur façade. Parmi eux, Alaa Redwan, un étudiant de 17 ans, explique que ses parents venaient de refaire l'appartement à neuf. "Il va falloir choisir entre reconstruire la maison et payer mes études", se lamente-t-il, faisant presque le deuil de son rêve de travailler dans les droits de l'homme.

D'autres mosquées détruites

D'autres mosquées de Gaza ont déjà été ravagées par les bombardements, comme le montrent ces reportages de BFMTV et France Info dans les décombres de la mosquée Al-Amine Mohamed, touchée par un avion F16. "Ce massacre que nous subissons, ça n’intéresse plus personne dans ce monde, se désole un habitant. Seul Dieu nous regarde encore."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.