Syrie : un avion israélien abattu, les tensions ravivées

Le conflit syrien n'est clairement pas terminé. Les facteurs d'escalade sont multiples et impliquent actuellement de nombreux acteurs, dont Israël depuis quelques heures ce samedi 10 février. Pour la première fois, officiellement, depuis 2011, Tsahal a mené plusieurs attaques en Syrie.

Voir la vidéo
France 2

À quelques mètres de la route et des habitations, la carlingue en feu d'un avion de combat israélien. L'appareil vient de s'écraser dans le nord du pays, abattu par l'armée syrienne. Les deux pilotes se sont éjectés en territoire israélien. Transféré à l'hôpital d'Haïfa, l'un des deux militaires est grièvement blessé. Tôt ce samedi 10 février au matin, Israël dit repérer un drone iranien volant dans son espace aérien. Information réfutée par les autorités iraniennes et syriennes. Sur ces images rendues publiques par l'armée israélienne, on devine un appareil abattu par un tir.

La Syrie soutenue par le Hezbollah libanais et l'Iran

Aussitôt, l'État hébreu décide d'une riposte dans le centre de la Syrie et cible le poste de contrôle du drone, situé dans un petit camion. L'armée syrienne répond par une salve de 25 missiles. L'un d'entre eux a vraisemblablement touché l'avion de chasse israélien. L'armée israélienne déclenche alors une nouvelle série de frappes : 12 cibles liées selon elle à la présence militaire iranienne autour de Damas. Israël et la Syrie sont officiellement en guerre depuis 50 ans et la conquête puis l'annexion par l'État hébreu du plateau du Golan. La tension s'est accrue en raison de la guerre civile syrienne ; les miliciens libanais du Hezbollah, qui souhaitent la destruction de l'État d'Israël, sont venus prêter main-forte à Bachar el-Assad. L'Iran a également envoyé des armes et des milliers de soldats au régime de Damas. L'État hébreu a régulièrement bombardé des positions du Hezbollah, et même plus récemment une base iranienne en construction, sans jamais, jusqu'aux frappes de ce matin, le reconnaître officiellement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des enquêteurs de l\'armée israélienne sur le lieu du crash de l\'avion de chasse, le 10 février 2018, dans le nord d\'Israël. 
Des enquêteurs de l'armée israélienne sur le lieu du crash de l'avion de chasse, le 10 février 2018, dans le nord d'Israël.  (RONEN ZVULUN / AFP)