Israël-Palestine : près de Tel-Aviv, une scène de lynchage en pleine rue

Publié Mis à jour
Proche-Orient : nouvelle escalade de la violence, des scènes de lynchage en pleine rue
FRANCE 2
Article rédigé par
M.Burgot, C.Mraffko, S.Gripon, F.Fontaine - France 2
France Télévisions

La situation se tend encore davantage, jeudi 13 mai au Proche-Orient. La violence, qui oppose des extrémistes des communautés juives et arabes, est désormais présente au sein même des rues israéliennes

À Bet Yam en Israël, une voiture a été prise pour cible mercredi 12 mai dans la soirée. Son conducteur a été sorti de force et roué de coups d’une violence inouïe pendant de longues secondes. Les agresseurs sont des juifs d’extrême droite et selon eux, l’homme au volant est un Arabe israélien et il aurait voulu les écraser. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a tenté de calmer le jeu : "Rien ne justifie le lynchage d’Arabes par des juifs. Et rien ne justifie le lynchage de Juifs par des Arabes. Nous ne pouvons pas accepter cela."

"Israël a également appelé 7 000 réservistes"

Si le gouvernement appelle la population au calme, il n’est pas question de cesser les bombardements de Gaza, alors que le Hamas a tiré plus de 1 600 roquettes sur Israël. Ce soir, des chars israéliens se massent à la frontière avec Gaza. "En plus des frappes aériennes, qui se sont intensifiées sur Gaza toute la journée, Israël a recours à l’artillerie. Israël a également appelé 7 000 réservistes et doit faire face ce soir encore à des tirs de roquettes depuis Gaza vers son territoire", indique Clothilde Mraffko en direct de Jérusalem.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Israël-Palestine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.