Dimanche en politique, France 3

Proche-Orient : la tension s'accroît dans la région

Les Nations Unies ont appelé à une désescalade en Syrie où Israël a effectué plusieurs raids aériens ce samedi 10 février. Des objectifs syriens et iraniens ont été visés.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le Proche-Orient vit un nouvel épisode de tensions. Le début de l'escalade a eu lieu ce samedi 10 février au matin, lorsqu'Israël repère un drone iranien dans son espace aérien. L'information est réfutée par le régime de Téhéran. D'un tir, l'État hébreu abat l'appareil et décide de riposter en Syrie où se trouve le camion qui pilotait le drone. L'armée syrienne contre-attaque : 25 missiles sont tirés et l'un d'entre eux touche un avion F-16 israélien.

L'ONU appelle à une désescalade immédiate

Le Premier ministre israélien se dit prêt à défendre la sécurité de son pays. "Cela fait longtemps que nous alertons du danger de voir l'Iran s'implanter militairement en Syrie. L'Iran utilise le territoire syrien pour attaquer Israël et dans le seul but de détruire notre État", a déclaré Benyamin Netanyahou. La guerre civile en Syrie accentue les tensions dans cette région du monde déjà explosive. Les autorités iraniennes qualifient de ridicule l'histoire du drone. L'ONU appelle à une désescalade immédiate.

Les débris d\'un missile, le 10 février 2018, à Alonei Abba, près d\'Haïfa, dans le nord d\'Israël.
Les débris d'un missile, le 10 février 2018, à Alonei Abba, près d'Haïfa, dans le nord d'Israël. (JACK GUEZ / AFP)