Cet article date de plus de cinq ans.

Le PDG d'Orange en visite en Israël

Stéphane Richard est en déplacement, jeudi et vendredi, une semaine après la polémique provoquée par ses propos sur un éventuel départ de l'opérateur téléphonique de l'Etat hébreu.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Stéphane Richard, PDG d'Orange, à Lyon (Rhône), le 6 février 2014. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)

Une semaine après la polémique sur un éventuel départ d'Orange d'Israël, le PDG de l'opérateur s'est rendu dans l'Etat hébreu, jeudi 11 juin. Stéphane Richard doit rencontrer des dirigeants israéliens avant de quitter le pays vendredi.

"Orange est présent en Israël pour y rester"

Orange n'est pas directement opérateur de téléphonie en Israël mais est présent via l'opérateur israélien Partner, qui utilise sa marque et son image dans le cadre d'un contrat le licence courant jusqu'en 2025. "Notre intention est de nous retirer d'Israël", a affirmé Stéphane Richard, le 3 juin, indiquant qu'il serait "prêt à abandonner demain matin" ses liens avec Partner, sous réserve que cela n'expose par Orange "à des risques énormes" sur le plan légal ou financier.

Il s'est ensuite efforcé d'éteindre la controverse, montant au créneau à plusieurs reprises : "Orange est présent en Israël pour y rester", a-t-il notamment assuré, samedi. Début mai, plusieurs organisations, dont la CGT et la Fédération internationale des Ligues des droits de l'Homme, ont accusé Orange d'être complice de l'occupation israélienne des colonies.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.