La Suède reconnaît officiellement l'Etat de Palestine

Le président de l'Autorité palestinienne a jugé, jeudi, cette décision, inédite au sein de l'Union européenne, de "courageuse et historique". 

La ministre des Affaires étrangères suédoise Margot Wallström, le 30 octobre à Stockholm.
La ministre des Affaires étrangères suédoise Margot Wallström, le 30 octobre à Stockholm. (ANNIKA AF KLERCKER / TT NEWS AGENCY)

La Suède est devenue, jeudi 30 octobre, le premier pays membre de l'Union européenne à reconnaître l'Etat de Palestine. "Le gouvernement considère que les critères de droit international pour une reconnaissance de l'Etat de Palestine sont remplis : il y a un territoire, une population et un gouvernement", a déclaré la chef de la diplomatie suédoise Margot Wallström.

"Une décision malheureuse" pour Israël

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a salué cette décision qu'il juge "courageuse et historique", a rapporté son porte-parole Nabil Abou Roudeina. Dans un communiqué, le ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, évoque, de son côté, "une décision malheureuse, qui renforce les éléments extrémistes et la politique de refus des Palestiniens".

La Suède, qui compte une importante communauté palestinienne, a pris cette initiative alors que la situation est particulièrement tendue dans la région. Après l'attaque d'un militant de l'extrême droite israélienne, le gouvernement israélien a interdit aux musulmans l'accès à l'esplanade des Mosquées. Une décision qualifiée de "déclaration de guerre", par le président de l'Autorité palestinienne.