Israël-Palestine : le conflit continue, l'ONU impuissante

Publié Mis à jour
Israël-Palestine : le conflit continue, l'ONU impuissante
France 2
Article rédigé par
D. Derda - France 2
France Télévisions

Les bombardements ont repris lundi 17 mai sur la bande de Gaza. Quelque 200 Palestiniens ont été tués en une semaine. Le Hamas a tiré environ 3 000 roquettes sur Israël. L’ONU a tenu sa troisième réunion sans qu’aucune résolution ne soit adoptée. 

Troisième réunion dimanche 16 mai aux Nations unies en une semaine à peine et troisième réunion pour rien, selon Dominique Derda. Elle n’aura servi qu’à offrir une tribune à l’Autorité palestinienne pour dénoncer une fois encore l’occupation israélienne et à l’Etat hébreu pour accuser le Hamas d’avoir prémédité le conflit. Et ce n’est pas l’appel du secrétaire général de l’ONU à cesser immédiatement les hostilités qui va changer quoi que ce soit sur le terrain, explique le correspondant de France Télévisions qui s'exprime lundi matin en direct de Jérusalem.

L'Egypte au coeur des négociations

Les Etats-Unis s’opposent toujours à toute résolution commune et Benjamin Netanyahu, le Premier ministre israélien, se sent les mains libres pour poursuivre les frappes sur la bande de Gaza tant que tous les objectifs militaires, affirment-ils, n’auront pas été atteints. C’est vers le Qatar et l’Egypte que se portent les maigres espoirs de cessez-le-feu, les pays occidentaux s’interdisent de négocier directement avec le Hamas, qu’ils considèrent comme une organisation terroriste alors que ces pays arabes parlent avec les deux camps. Le président égyptien est à Paris lundi 17 mai. Il doit s’entretenir avec Emmanuel Macron et le ministre des Affaires étrangères.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Israël-Palestine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.