Israël : un Juif et un Arabe unis par le deuil après des affrontements de leurs communautés

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
6MEDIA-ISRAEL-AMIS-V2
FRANCEINFO
Article rédigé par
E. Truchat - franceinfo
France Télévisions

Effi Yehoshua est Juif, Malik Hassuna est Arabe. Ils se sont rencontrés après la mort de leur frère ou de leur fils, à cause d'affrontements liés au conflit israélo-palestinien. Ils ont uni leur peine et l'ont transformé en amitié.

En mai dernier, sur fond de tensions à Jérusalem et dans la bande de Gaza, les communautés de Effi Yehoshua, Juif, et Malik Hassuna, Arabe, se sont affrontées à Lod, en banlieue de Tel Aviv (Israël). L'un a perdu son frère, l'autre son fils. Plutôt que de basculer dans la haine, ils ont choisi de partager leur deuil. "Je lui ai dit que j'étais prêt à lui offrir toute mon aide, je lui ai dit : 'Je suis celui dont le fils a été tué, et ta douleur est la mienne, il n'y a pas de différence entre ton frère et mon fils'", raconte Malik Hassuna. 

"Un homme meilleur depuis notre rencontre"

Les deux hommes échangent par messages, et une amitié est née. "Je suis un homme meilleur depuis que nous nous sommes rencontrés. Cela m'a apporté beaucoup plus que ce que je pensais, et grâce à lui, j'ai pu m'élever et élever les gens autour de moi", estime Effi Yehoshua, qui veut faire passer un message contre la haine. Sept Arabes ont été inculpés pour la mort du frère d'Effi, et quatre Juifs ont été arrêtés pour la mort du fils de Malik, avant d'être relâchés.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Israël-Palestine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.