Israël : Shimon Peres, père fondateur du pays, est mort

De lui on retiendra surtout cette poignée de main historique sur la pelouse de la Maison-Blanche en 1993 entre lui et Yasser Arafat. À jamais Shimon Peres, mort ce mercredi 28 septembre à 93 ans, restera un défenseur de la paix.

France 3

Tôt ce matin, la famille de Shimon Peres s'adresse à la foule de journalistes pressée dans le hall de l'hôpital ou l'homme d'État israélien avait été hospitalisé il y a deux semaines après une attaque cérébrale. C'est son fils qui annonce son décès. De Shimon Peres restera a jamais cette image : cette poignée de main historique entre les anciens ennemis, le palestien Yasser Arafat et les dirigeants israéliens Yitzhak Rabin et Shimon Peres.

Une vie pour la paix

Un engagement pour la paix qui lui avait valu le prix Nobel l'année suivante partagé avec Yasser Arafat. Avec la mort de Shimon Peres s'éteint la génération des pères fondateurs de l'État d'Israël. Une vie marquée par 50 ans d'engagement politique. La paix, un combat qu'il aura mené toute sa vie entaché cependant par la mort de 100 civils bombardés par Israël dans un camp de réfugiés de l'ONU au Liban.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien président Shimon Peres lors d\'une conférence de presse à Sderot (Israël), le 6 juillet 2014.
L'ancien président Shimon Peres lors d'une conférence de presse à Sderot (Israël), le 6 juillet 2014. (AMIR COHEN / REUTERS / AFP)